DÉCOUVERTE DE VESTIGES AU BORD DE LA DURANCE

En 2014, par un pêcheur, sur la rive droite, à une cinquantaine de mètres  du pont actuel. Plusieurs madriers en mélèze sont posés horizontalement, soit dans le sens du courant (1), soit perpendiculairement à celui ci (2). Un piquet vertical (3) constitue vraisemblablement le reste d’un rambarde. Vestiges d’un embarcadère de radeliers pour assurer le flottage du bois, ou reste d’un pont?

EmbarcadereSt-Clem (3)

 

 

   

  

 

EmbarcadereSt-Clem (2)

 

 

 

EmbarcadereSt-Clem (1)

 

UNE VENTE DE TERRAIN EN 1912

enveloppe

 

 

p.1 (2)

p.2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s